Tous les textes des 3R

Alimentation

Aliment concentré | Alimentation | Bovins à viande | Caprins

Effet de l’apport de graines de Mucuna pruriens sur les performances de croissance des ruminants en saison sèche

KO AWONO P.M.D. (1), NGO TAMA A.C. (1), PAMO TENDONKENG E. (2), ASONGWED AWA A. (1), NJEHOYA C.A. (3), DONGMO NGOUTSOP A. L. (1), NJOYA A. (4) , HAVARD M.(5)

(1) IRAD de Garoua, BP 415 ; (2) FASA de Dschang, BP 226 ; (3) IRAD de Wakwa, BP 65 Ngaoundéré ; (4) IRAD de Yaoundé, BP 2123 ; (5) CIRAD/IRAD, BP 2572 Yaoundé, Cameroun E-mail : koawon@yahoo.fr

INTRODUCTION

Dans l’optique d’améliorer la fertilité des sols par la fixation de l’azote atmosphérique et l’accumulation de la biomasse (feuilles vertes), la culture de la légumineuse Mucuna pruriens a été introduite au nord-Cameroun. Cependant, les graines produites par cette plante ne sont pas utilisées et restent en stock chez les paysans. Leur teneur en protéines brutes (27 à 30 %) en fait un bon aliment pour les ruminants, mais à cause de la rigidité des graines, celles-ci doivent être transformées sous forme de farine. Cette étude effectuée en saison sèche, se propose d’évaluer l’effet de l’introduction dans la ration de la farine de graines de M. pruriens sur les performances de croissance de boucs et de taureaux.

Aliment concentré | Alimentation | Bovins à viande | Caprins

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière