Tous les textes des 3R

Alimentation

Alimentation | Complémentation | Ovins à viande

Effet d’une complémentation alimentaire à base de légumineuses fourragères cultivées (Chamaecrista rotundifolia et Aeschynomene histrix) sur les performances des ovins Djallonké

BABATOUNDE S. (1), SAÏDOU A. (1), GUIDAN M. (2), MENSAH G.A. (2)

(1) Faculté des sciences agronomiques, Université d’Abomey-Calavi, 01 BP 526, Cotonou, e-mail : babatoundesev@yahoo.fr

(2) Institut national des recherches agricoles du Bénin, 01 BP 884, Cotonou, e-mail : mensahga@gmail.com

INTRODUCTION

L’élevage au Bénin contribue pour 5,8 % au PIB (INSAE, 2007). Face à l’accroissement démographique et à l’élévation du niveau de vie, la production de viande pour satisfaire une demande sans cesse croissante en produits carnés, constitue une priorité nationale. Malgré un niveau de production élevée (58 835 t de viande en 2007), le Bénin reste largement dépendant des importations de viandes et autres produits carnés qui sont passées de 1 254 t en 1985 à 14 107 t en 2007 (Babatoundé, 2008). Afin de remédier à cette situation, l’élevage des espèces à cycle court telles que les ovins peut y contribuer largement. Toutefois, l’une des contraintes majeures à l’extériorisation des performances ovines est la disponibilité d’une alimentation de bonne qualité en toute saison et peu onéreuse. La présente étude vise à évaluer l’effet d’une complémentation alimentaire à base de légumineuses fourragères cultivées (Chamaecrista rotundifolia et Aeschynomene histrix) sur les performances des moutons Djallonké au Bénin.

Alimentation | Complémentation | Ovins à viande

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière