Tous les textes des 3R

Alimentation

Alimentation | Bovins laitiers | Digestion - Métabolisme

Fiabilité d’une estimation simplifiée de la matière sèche fécale chez la vache en lactation.

JURJANZ S., MONTEILS V., BEN ROMDHANE M-A.

INPL-INRA, Laboratoire de Sciences Animales, ENSAIA, 2 av. de la Forêt de Haye, 54505 Vandoeuvre-1ès-Nancy

INTRODUCTION

La détermination de la digestibilité apparente nécessite la connaissance de l’excrétion fécale qui est classiquement réalisée par la collecte totale. La simplification de la collecte systématique par un échantillonnage aléatoire permettrait d’obtenir ces informations sans la contrainte des cages métaboliques. Les marqueurs internes, cendres insolubles dans l’HCl (AIA) et lignine, sont couramment utilisés dans les études de digestibilité. L’estimation qu’ils permettent est suffisamment précise (Ohajuruka et Palmquist, 1991 ; Ferret et al, 1999) pour prédire l’excrétion fécale comme le démontrent les applications pour les modèles mouton ou bœuf. Toutefois, ces
modèles sont le plus souvent utilisés pour des rations à base de foin et rarement avec des ensilages qui correspondent a l’alimentation classique de vaches en lactation. De plus, la validité de ces marqueurs dans les conditions de prélèvements aléatoires n’a pas encore été démontrée.

Alimentation | Bovins laitiers | Digestion - Métabolisme

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière