Tous les textes des 3R

Alimentation

Alimentation | Digestion - Métabolisme | Qualité aliment | Ruminants (général)

Prise en compte de la taille des particules dans la détermination de la dégradation in sacco de l’amidon.

P. NOZIERE, C. FLORS, D. REMOND, C. PHILIPPEAU, B. MICHALET-DOREAU

Unité de Recherche sur les Herbivores, INRA Theix, 63122 Saint-Genès Champanelle

INTRODUCTION

La maîtrise des troubles digestifs passe par une prévision de l’intensité des fermentations ruminales, et en particulier de la vitesse de digestion ruminale de l’amidon. Celle-ci dépend des caractéristiques intrinsèques du grain (espèce, variété.. .), mais également de son mode de présentation (broyage.. .). La quantité d’amidon dégradée dans le rumen est classiquement mesurée à l’aide de la technique in sacco (Michalet-Doreau et
Noziere, 1999). Dans les tables INRA-AFZ récemment publiées, des cinétiques de dégradation in sacco de l’amidon ont été proposés pour les principales matières premières amylacées (Sauvant et al., sous presse). L’objectif de ce travail était de quantifier l’effet de la granulométrie des céréales sur la dégradabilité de l’amidon.

Alimentation | Digestion - Métabolisme | Qualité aliment | Ruminants (général)

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière