Tous les textes des 3R

Alimentation

Alimentation | Digestion - Métabolisme | Qualité aliment | Ruminants (général)

Hiérarchisation des matières premières suivant leur pouvoir acidogène mesuré in vitro (gaz test).

S. GIGER-REVERDIN, C. MAAROUFI, J. L. LE PIERRES, P. POISSONNET, D. SAUVANT

UMR INRA-INAPG de Physiologie de la Nutrition et Alimentation, 16 rue Claude Bernard, 75005 Paris

INTRODUCTION

Les aliments présentent des rythmes de fermentation différents, ce qui entraîne des perturbations ruminales plus ou moins importantes pouvant conduire à une acidose. Afin de prédire ce risque, il serait utile de disposer d’une méthode rapide d’évaluation des ingrédients qui permettrait de les hiérarchiser pour ce critère. D’une meta-analyse sur des données bibliographiques concernant 14 matières premières (Giger- Reverdin et Sauvant, 2001) il ressort que différentes méthodes in vitro conduisent à des hiérarchies similaires entre les aliments. La méthode du gaz-test (Menke et al, 1979) utilisée dans le court terme (6 heures) en fait partie.
L’objet de ce travail est de compléter notre première approche dans ce domaine (Giger-Reverdin et al, 1999) par l’étude de la hiérarchie de 24 matières premières pour 2 paramètres caractérisant leur fermentation à court terme : la variation de pH dans la seringue et la production de gaz après 6 heures d’incubation.

Alimentation | Digestion - Métabolisme | Qualité aliment | Ruminants (général)

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière