Tous les textes des 3R

Alimentation

Alimentation | Digestion - Métabolisme | Ruminants (général)

Relation entre deux paramètres (pH et potentiel redox) caractérisant l’état du rumen. Effet de la nature de la ration.

P. V. D. ANDRADE, S. GIGER-REVERDIN, D. SAUVANT

UMR INRA-INAPG Physiologie de la Nutrition et Alimentation, 16, rue Claude Bernard, 75005 Paris

INTRODUCTION

La mesure du potentiel redox (Eh) est l’un des critères indicateurs de l’activité microbienne ruminale.
Le rumen est un milieu fortement réducteur : son Eh varie de -300 a -400 mV. Il est lié négativement au pH, compte tenu des nombreuses réactions d’oxydoréduction qui impliquent l’atome d’hydrogène dans le transfert d’électrons. Le potentiel redox varie au cours de la journée. Cette variation est principalement due à l’arrivée de l’oxygène via l’alimentation, l’ingestion d’eau ou par diffusion à partir du sang (Marounek et al., 1982, Mathieu, 1996).

Alimentation | Digestion - Métabolisme | Ruminants (général)

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière