Tous les textes des 3R

Alimentation

Aliment concentré | Alimentation | Bovins laitiers

Utilisation de féverole ou de tourteau de tournesol comme sources protéiques dans l’alimentation des vaches laitières.

Ph. BRUNSCHWIG (1), J. –M. LAMY (2)

(I) Institut de I’Elevage, 9 rue André Brouard, BP 70510, 49105 ANGERS Cedex 02

(2) Chambre d’Agriculture du Maine-et-Loire, 14 avenue Jean Joxé, BP 646, 49006 ANGERS Cedex 01

INTRODUCTION

La recherche d’aliments substituables au tourteau de soja pour corriger les rations déficitaires en protéines reste un souci des éleveurs en quête de traçabilité des aliments distribués, voire d’une moindre dépendance alimentaire. Les protéagineux tels que le lupin cru ou le pois permettent de valoriser les cultures
de l’exploitation (Brunschwig et al, 2001) ce d’autant mieux qu’ils sont utilisés dans des rations à concentration protéique modérée. Le tourteau de colza répond aussi à la demande d’alternative, vis-à-vis de l’exemption d’OGM. Pour compléter les solutions disponibles, l’étude à pour objet de mesurer I’effet de l’introduction de féverole grossièrement broyée ou de tourteau de tournesol 30, distribués en ration complète, initialement corrigée avec du tourteau de colza, sur les performances de vaches laitières en début de lactation.

Aliment concentré | Alimentation | Bovins laitiers

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière