• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • Effet de l’alimentation des vaches sur les caractéristiques sensorielles des fromages selon les types de technologie (pâte molle, pressée ou pressée demi-cuite)

    VERDIER-METZ I. (1), BUCHIN S. (2), HURTAUD C. (3,4), BERODIER F. (2), PRADEL P. (5), MONTEL M.C. (1), MARTIN B. (6), COULON J.B. (7)

    (1) INRA, UR545 fromagères, 20 côte de Reyne, F-15000 Aurillac

    (2) INRA, UR342 technologie et analyses laitières, F-39801 Poligny

    (3) INRA, UMR1080 production du lait, F-35590 Saint-Gilles

    (4) Agrocampus Ouest, UMR1080 production du lait, F-35000 Rennes

    (5) INRA, UE1296 unité expérimentale des Monts d’Auvergne, F-15190 Marcenat

    (6) INRA, UR1213 herbivores, F-63122 Saint-Genès-Champanelle (7) INRA, Département PHASE

    RESUME

    L’objectif de ce travail était de déterminer si l’effet de l’alimentation des animaux sur les caractéristiques des fromages variait selon les grandes familles de fromages (pâte molle, pâte pressée, pâte pressée demi-cuite). Le lait produit par vingt quatre vaches laitières soit conduites sur un pâturage diversifié (lot Pâture) soit nourries à l’intérieur avec une ration à base de foin, de regain de dactyle et de concentrés (lot Foin) a été transformé à cinq reprises, en fromagerie expérimentale, en fromages à pâte molle à croûte fleurie (PM, 220 g), à pâte pressée (PP, 1,7 kg) et à pâte pressée demi-cuite (PPC, 10 kg). Les fromages affinés ont fait l’objet d’analyses chimiques, rhéologiques et sensorielles après deux durées d’affinage : quatre et six semaines pour les fromages PM, six et douze semaines pour les PP et trois et six mois pour les PPC. En moyenne, les fromages issus du lait des vaches au pâturage ont été plus secs (+0,9 %) et plus gras (+2,2 % de gras / sec). Leur pâte a été légèrement moins minéralisée et nettement plus jaune. Les laits et les fromages issus du régime « Pâture » ont présenté de plus faibles niveaux d’entérocoques, de levures et de staphylocoques à coagulase négative. Au premier stade d’affinage, les fromages issus des animaux au pâturage ont été globalement moins fermes et plus corsés mais ces effets ont été d’autant plus forts que les fromages avaient une technologie à pâte dure (PPC>PP>PM). Au deuxième stade d’affinage, ces résultats ont été plus nets. Le nombre total de composés volatils extraits a été voisin dans les trois technologies mais la nature de ces composés a été très différente. Quels que soient les types de fromages, les quantités de composés volatils extraits des fromages ont été globalement plus importantes pour les fromages issus du pâturage comparativement à ceux issus du régime à base de foin. La proportion de composés volatils significativement influencés par le régime a été similaire pour les trois types de fromages.

    Télécharger le fichier PDF (438.1 ko)

    Voir tous les textes de : Berodier F. | Buchin S. | Coulon J.B. | Hurtaud C. | Martin B. | Montel M.C. | Pradel P. | Verdier-Metz I.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Alimentation | Bovins laitiers | Fromage | Qualité des produits

    Autres textes des

    3R 2009 - Séance :

    Qualité des produits

    Modifications de la qualité biochimique des laits et des produits laitiers par la technologie 

    GAUCHERON F., TANGUY G.

    Influence de deux systèmes d’alimentation sur la production et la composition du lait de chèvres hautes productrices et incidences technologiques en fabrication fermière lactique 

    LEFRILEUX Y., RAYNAUD S., MORGE S., BARRAL J., GAUZERE Y., DOUTART E., LAITHIER C.

    Evaluation et maîtrise de la texture des fromages frais de chèvre à coagulation lactique 

    LAITHIER C., CHATELIN Y.M., DOUTART E., BARRUCAND P., DUCHESNE C., MORGE S., BARRAL J., CUVILLIER D., MINARD L., LEROUX V.

    Enquête « nationale » sur la tendreté de la viande bovine proposée au consommateur français 

    NORMAND J., RUBAT E., EVRAT-GEORGEL C., TURIN F., DENOYELLE C.

    Recherche de marqueurs de tendreté de la viande de jeunes bovins de races à viande par analyse protéomique 

    Chaze T., Hocquette J.F., Meunier B., Renand G., Journaux L., Capel C., Picard B.

    Affiche • Qualités de la viande de bovin en Martinique selon leur génotype et leur mode d’alimentation 

    REGINA F., EUGENE S., RINNA R., GAUTHIER V., ARCHIMEDE H., ALEXANDRE G.

    Affiche • Alourdissement des jeunes bovins Prim’Holstein : incidences, pratiques et motivations des éleveurs  

    GUILLAUME A., LE PICHON D., VEILLAUX C.

    Affiche • Effet de l’utilisation de sélénium organique sur la qualité de la viande lors de son enrichissement en acide gras oméga 3 à l’aide d’un concentré de luzerne 

    RICHARDSON R.I., COULMIER D., SOUTER B.

    Affiche • Mise en équation de la tendreté de la viande bovine à partir de validations de marqueurs potentiels 

    GUILLEMIN N., JURIE C., RENAND G., HOCQUETTE J-F., LEPETIT J., LEVEZIEL H., PICARD B.

    Affiche • Une isoforme de chaîne lourde de myosine particulière, variable entre les races à viande bovines  

    PICARD B., ALLAIS S., JURIE C., LEVEZIEL H., JOURNAUX L., RENAND G.

    Affiche • Caractéristiques musculaires et qualité de la viande de bœufs charolais et maraîchins hivernés en plein air ou en stabulation libre 

    NOZIERES M.O., ROSSIGNOL C., JOUVEAU E., METEAU K., FEUILLET D., HOCQUETTE J.F., JURIE C., JAILLER R., MICOL D.

    Affiche • Qualité et facteurs de déclassement des carcasses AOC Maine-Anjou – analyse sur 2005-2008  

    LE BEC G., COUVREUR S.

    Affiche • Incidence des facteurs d’élevage sur les caractéristiques physico-chimiques et sensorielles de la viande bovine biologique 

    JAMAR D., STILMANT D., STASSART P., BARET P., CLINQUART A.

    Affiche • Découpe et mensurations des carcasses de caprins Créoles élevés en conditions intensives  

    ALEXANDRE G., LIMEA L., BOCAGE B., MAHIEU M., MANDONNET N.

    Affiche • Interaction du plomb et du cadmium avec les bactéries lactiques du lait de chamelle cru et fermenté 

    Akhmetsadykova SH., Loiseau G., Faye B., Konuspayeva G.

    Affiche • A propos des acides gras du lait des vaches de race Holstein Italienne et Brune Italienne 

    Secchiari P., Conte G., Mele M., Serra A.

    Affiche • Effets de la réduction de la fréquence de traite sur les concentrations en vitamines et caroténoïdes du lait de vache 

    Graulet B., Martin B., Pomiès D.

    Affiche • Discrimination de laits obtenus avec différents régimes sur la base de leurs profils en composés phénoliques 

    CORNU A., VIALA D., REYNAUD A., KERVEILLANT I., BESLE J.M., GRAULET B.

    Affiche • Conditions de production et qualité des laits crus de vache produits au Sénégal 

    Musabyemariya B., Aigle M., Quenée P., Delacroix-Buchet A.

    Affiche • Détermination du profil en acides gras des laits de brebis et de chèvre par spectrométrie moyen infrarouge 

    FERRAND M., HUQUET B., AUREL M.R., BARBEY S., BARILLET F., BOUVIER F., BROCHARD M., BRUNSCHWIG P., DUHEM K., FAUCON F., GUELDRY D., LARROQUE H., LAUTIER G., LERAY O., LEVERRIER S., PALHIERE I., PEYRAUD J.L.

    Affiche • Effet du niveau de diversité floristique et de la composition botanique des pâturages sur la teneur et la composition en composés liposolubles des laits 

    REYNAUD A., MARTIN B., FARRUGGIA A., AGABRIEL C., PAQUET D., FERLAY A., BESLE J.M., DOREAU M., GRAULET B.

    Affiche • Le globule gras chez la chèvre : un modèle pour l’étude de la sécrétion de la matière grasse laitière 

    CEBO C., BEAUVALLET C., LOPEZ C., HENRY C., BEVILACQUA C., CAILLAT H., MARTIN P.

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés