Tous les textes des 3R

Alimentation

Alimentation | Bovins laitiers | Ensilage

Dosage de l’amidon dans les bouses de vaches laitières, état des lieux en Haute-Marne pour des régimes alimentaires à base de maïs ensilage

HOMAND J. (1), SPRINGER G. (2)

(1) Chambre d’agriculture de la Haute Marne, Service élevage, 26 Avenue du 109ème Ri, 52220 Chaumont

(2) IUT Nancy Brabois Université de Lorraine, Lieu-dit Le Montet, rue du Doyen Urion, 54 601 Villers-lès-Nancy

INTRODUCTION

Le maïs ensilage est l’aliment le plus consommé en Haute
Marne dans l’alimentation des vaches laitières (62 000 tonnes
de MS/an). L’énergie du maïs ensilage provient pour une
partie de la digestibilité de la cellulose et pour l’autre de
l’amidon qui est potentiellement totalement digestible chez la
vache laitière. Or dans certaines situations, l’amidon peut ne
pas être totalement valorisé : en liens avec la vitrosité du
grain, avec un traitement mécanique insuffisant lors de la
récolte et/ou avec une durée de fermentation trop faible dans
le silo (Der Bedrosian et al., 2012). Un manque de valorisation
de l’amidon aura donc un impact technique et économique
important. La quantité d’amidon retrouvée dans les bouses
est directement corrélée avec sa digestibilité (Fredin et al.,
2014) et donc sa valorisation par l’animal. L‘objet de cette
étude est de réaliser un état des lieux de la valorisation de
l’amidon issue principalement du maïs ensilage en Haute
Marne à deux périodes distinctes de l’année et en fonction de
sa granulométrie.

Alimentation | Bovins laitiers | Ensilage

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière