Tous les textes des 3R

Alimentation

Alimentation | Bovins à viande | Complémentation

L’administration alimentaire d’hydroxy-sélénométhionine peut améliorer le statut en sélénium chez les bovins

DUMONT T. (1), BRIENS M. (1), CUTARD T. (1), DE MARCO M. (1), LEBOEUF L. (2), PASCARD J. (2)

(1) Adisseo, 10 place du Général de Gaulle, Immeuble Antony Parc II, 92160 Antony, France

(2) Groupe CCPA, ZA du Bois de Teillay, Quartier du Haut Bois, 35150 Janzé, France

INTRODUCTION

Le sélénium (Se) est un oligoélément clé chez les animaux en production pour ses fonctions anti-oxydantes, immunitaires, endocrines et reproductrices. Une baisse des performances productives et reproductives due à des niveaux sous-optimaux de Se alimentaire et des défenses antioxydantes insuffisantes dans des conditions de stress peuvent encore être observées en élevage. Une supplémentation adéquate en Se est donc nécessaire pour permettre aux animaux d’exprimer pleinement leur potentiel génétique. Les sources de Se utilisables sont deux types : minérales et organiques. La forme minérale la plus utilisée est le sélénite (SS) tandis que les formes organiques sont multiples mais se différencient les unes des autres par leur teneur en sélénométhionine (SeMet). L’objectif de cette étude était d’évaluer l’efficacité de trois sources différentes de Se sur le statut en sélénium chez les bovins.

Alimentation | Bovins à viande | Complémentation

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière