Tous les textes des 3R

Qualité des produits

Bovins à viande | Qualité des produits | Qualité viande

Qualités organoleptiques de la viande de boeufs charolais abattus à 24-28 mois.

Y. DURAND (1), J. P. FARRIÉ (2)

(1) Chambre d’Agriculture, 59 rue du 19 mars 1962, BP 522, 71010 Mâcon Cedex

(2) Institut de l’Elevage, 6 rue de Lourdes, 58000 Nevers

INTRODUCTION

Dans la perspective de diversifier les possibilités de valorisation des atouts régionaux que sont les ressources herbagères et le cheptel charolais, la région Bourgogne s’est investie au côté de plusieurs acteurs de la Recherche & Développement pour réaliser une étude sur la faisabilité technique et les perspectives de développement d’un boeuf jeune, à l’image des tentatives en cours dans l’ouest de la France avec des types génétiques plus précoces (Bastien, 2001). Au sein d’un dispositif interdisciplinaire (Dumont, 2004) un volet confié à la station expérimentale de Jalogny a consisté à expérimenter des itinéraires techniques de production basés sur la castration précoce. Celle-ci devait permettre de s’adapter aux caractéristiques physiologiques d’une race tardive (Oury, 2002). Ces itinéraires privilégiaient le contexte fourrager des exploitations de la zone et devaient permettent d’obtenir des qualités de carcasses et de viandes conformes aux attentes du marché. Deux modalités de conduite plus ou moins intensives ont été testées. Les objectifs étaient 1- d’étudier l’effet des modalités de conduite sur les principaux critères de qualité des carcasses et de la viande, et 2- de situer les qualités organoleptiques de ce nouveau type de produits par rapport à d’autres plus habituels.

Bovins à viande | Qualité des produits | Qualité viande

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière