Tous les textes des 3R

Qualité des produits

Aliment concentré | Ovins à viande | Qualité des produits | Qualité viande

Effets de sources protéiques alternatives au soja sur les performances de croissance et sur la qualité de la viande d’agneaux à 130 jours.

A. DI GRIGOLI (1), G. TORNAMBÉ (1), A. BONANNO (1), G. DI MICELI (2) , A.S. FRENDA (2) , D. GIAMBALVO (2)

(1) Università degli Studi di Palermo, Dipartimento S.EN.FI.MI.ZO,- Sezione di Produzioni Animali, Viale delle Scienze - 90128

Palermo, Italie

(2) Università degli Studi di Palermo, Dipartimento A.A.T., Viale delle Scienze, 90128 Palermo, Italie

INTRODUCTION

Les rations des agneaux en croissance sont généralement constituées par des mélanges de céréales et d’aliments riches en protéines comme le tourteau de soja, associés à des fourrages frais ou secs. En Sicile, il existe une grande variété de légumineuses produisant des grains qui peuvent constituer un concentré protéique alternatif au soja. L’utilisation de la féverole (Lanza et al., 1999 ; Morbidini et al., 2005) et du pois (Lanza et al., 2001) comme sources protéiques alternatives et leur impact sur les performances de croissance et sur la qualité de la viande (Lanza et al., 2003) ont déjà été étudiés. Ce travail montre les premiers résultats de l’effet de quatre types de rations, caractérisées par différentes sources protéiques, sur les performances de croissance d’agneaux et sur la qualité de la carcasse et de la viande.

Aliment concentré | Ovins à viande | Qualité des produits | Qualité viande

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière