Tous les textes des 3R

Qualité des produits

Aliment concentré | Complémentation | Ovins à viande | Qualité des produits | Qualité viande

Impact d’une complémentation en graine de lin - forme native, aplatie ou thermotraitée - ou en tourteau de colza fermier sur le profil en acides gras de la viande et les performances zootechniques d’agneaux de bergerie.

C. DELMOTTE (1), P. RONDIA (2), K. RAES (3), V. DECRUYENAERE (4), V. SERVAIS (5) et J. FAMEREE (1)

(1) RW, DGA, Dir. du Développement et de la Vulgarisation, 12 rue des Champs Elysées, B-5590 Ciney

(2) CRA-W, Département Productions et Nutrition animales, 8 rue de Liroux, B-5030 Gembloux

(3) Ghent University, Department of Animal Production, 10 Proefhoevestraat, B-9090 Melle

(4) CRA-W, Section Systèmes agricoles, 100 rue du Serpont, B-6800 Libramont

(5) Haute Ecole Charlemagne, 3 rue St Victor, B-4500 Huy

INTRODUCTION

Modifier la composition en acides gras (AG) des produits animaux contribue à résoudre certains déséquilibres alimentaires observés dans nos sociétés. De précédents essais ont montré que l’ajout de graine de lin sous forme thermotraitée dans la ration d’agneaux et/ou de celles des mères allaitant a un impact diététique bénéfique sur le profil en AG de la viande des agneaux, notamment par une modification des teneurs en n-3 et acides linoléiques conjugués (ALC) et du rapport n-6/n-3 (Rondia et al., 2003). Ce nouvel essai vise l’obtention de produits à qualités nutritionnelles particulières, à moindre coût et selon un mode de production des plus naturels. Il compare, dans la ration d’agneaux de bergerie, l’impact d’un apport en graine de lin thermotraitée par rapport à des formes plus simples (native ou aplatie) et à une source plus indigène en poly-insaturés, celle d’un tourteau de colza fermier.

Aliment concentré | Complémentation | Ovins à viande | Qualité des produits | Qualité viande

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière