Tous les textes des 3R

Qualité des produits

Caprins | Complémentation | Qualité des produits | Qualité lait | Qualité nutritionnelle

Influence du pourcentage de concentré et de la supplémentation lipidique (soja vs. colza) sur la production et la composition en acides gras du lait de chèvre.

ANDRADE, P.V.D., SCHMIDELY, P.

UMR INRA-INAPG Physiologie de la Nutrition et Alimentation, 16, rue Claude Bernard, 75005 Paris

INTRODUCTION

L’addition de graines d’oléagineux modifie la composition de la matière grasse (MG) du lait en augmentant les acides gras (AG) de chaîne longue, dont certains sont réputés bénéfiques pour la santé humaine. Chez la chèvre, les effets sur le profil en AG sont différents selon le type de MG utilisé (Chilliard et Ferlay, 2004), toutefois, il y a peu d’études avec des comparaisons directes entre l’effet de graines de colza (riche en c9-C18:1) et de soja (riche en c9c12-C18:2). Cet effet peut par ailleurs être modulé par le pourcentage de concentré de la ration (Chilliard et Ferlay, 2004). Ainsi, l’objectif de cet essai était d’étudier, chez des chèvres laitières, l’influence du pourcentage de concentré (bas vs. haut) combiné à la supplémentation lipidique (soja vs. colza) sur les performances zootechniques et la composition en AG du lait.

Caprins | Complémentation | Qualité des produits | Qualité lait | Qualité nutritionnelle

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière