Tous les textes des 3R

Qualité des produits

Caprins | Qualité des produits | Qualité lait | Santé animale

Listeria monocytogenes en élevage caprin : relations entre souches isolées de l’environnement, des animaux et du lait de tank.

E. ZUNDEL (1), N. MARQUET-VAN DER MEE (2), JL. MENARD (3), D. VERNEAU (4), P. PARDON (5), V. HEUCHEL† (6)

(1) INRA, Laboratoire de Pathologie Infectieuse et Immunologie, 37380 Nouzilly - E-mail : zundel@tours.inra.fr

(2) Laboratoire de Bactériologie et d’Hygiène Hospitalière, Hôpital Trousseau, 37044 Tours cedex 01

(3) Institut de l’Elevage, 9 rue André Brouard, 49105 Angers cedex 02

(4) Laiterie H. Triballat, 18220 Rians

(5) Ecole Nationale Vétérinaire d’Alfort, 7 avenue du Général De Gaulle, 94704 Maisons-Alfort cedex

(6) Institut de l’Elevage, 149 rue de Bercy, 75595 Paris cedex 12

INTRODUCTION

La contamination du lait par Listeria monocytogenes (Lm) peut être d’origine environnementale ou d’origine animale (infection inapparente de la mamelle et excrétion dans le lait). Une étude de 3 ans dans des élevages caprins ayant livré au moins une fois du lait contaminé par Lm avait pour objectifs de : 1- évaluer la concordance entre les souches de Lm isolées du lait de tank, des chèvres excrétrices dans le lait éventuellement identifiées et de l’environnement de l’élevage et 2- identifier un type de souches de Lm majoritaire dans la filière caprine comme en élevage ovin.

Caprins | Qualité des produits | Qualité lait | Santé animale

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière