Tous les textes des 3R

Qualité des produits

Bovins à viande | Complémentation | Qualité des produits | Qualité viande

Enrichissement en sélénium de la viande de taurillons Blanc-Bleu Belge par incorporation dans la ration de finition d’escourgeon cultivé avec un engrais contenant du sélénium.

J-F. CABARAUX (1), J-L. HORNICK (1), N. SCHOONHEERE (1), L. ISTASSE (1), I. DUFRASNE (2)

(1) Service de Nutrition, B43, (2) Station Expérimentale, B39, Département des Productions Animales, Faculté de Médecine

Vétérinaire, Université de Liège, B 4000 Liège, Belgique, jfcabaraux@ulg.ac.be

INTRODUCTION

Le sélénium (Se) est un oligo-élément qui a une importance fondamentale en santé tant humaine qu’animale. En effet, par l’intermédiaire des sélénoprotéines spécifiques, il intervient de façon prépondérante dans les systèmes antioxydant, immunitaire et reproducteur, dans le métabolisme thyroïdien ainsi que dans les processus anticancéreux. Différentes régions présentent des sols dont les concentrations en Se sont relativement faibles. Par conséquent, les denrées alimentaires d’origines animale et végétale produites dans ces régions montrent des teneurs faibles en cet oligo-élément. Les ingestions humaines en Se sont donc en dessous des quantités recommandées. L’objectif de cet essai était d’augmenter les teneurs en Se dans la viande de jeunes taurillons Blanc-Bleu-Belge culards engraissés avec une ration composée pour moitié par de l’escourgeon cultivé avec un engrais enrichi ou non en Se. Le Se présent dans l’escourgeon enrichi est, en outre, sous forme organique, la seule forme qui puisse être stockée dans les protéines.

Bovins à viande | Complémentation | Qualité des produits | Qualité viande

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière