Tous les textes des 3R

Alimentation

Alimentation | Ovins à viande | Pastoralisme

Valeur alimentaire des parcours de Causse steppique du Larzac par les ovins viande

HASSOUN P. (1), AUTRAN P. (2), FOULQUIE D. (2), BOUIX J. (3), BOCQUIER F. (1)

(1) UMR ERRC, INRA PHASE 2, place Pierre Viala, 34060 Montpellier Cedex

(2) INRA Domaine de La Fage, Saint Jean et Saint Paul, 12250 Roquefort sur Soulzon

(3) INRA GA SAGA, BP 52627 - 31326 Castanet-Tolosan Cedex

INTRODUCTION

Les végétations steppiques du Causse du Larzac sont des ressources pastorales tardives au printemps et disponibles sur une brève période. Au domaine de La Fage, la végétation du parcours est surtout constituée de graminées dont la principale est Bromus erectus (30-50 %). Des essais de fertilisation modérée (40 kg d’acide phosphorique et 65 kg d’azote / ha / an) n’ont pas modifié le nombre d’espèces, mais Brachypodium pinnatum et Festuca duriuscula ont régressé au profit de Poa pratensis et de Vulpia myuros (Molénat et al. 2005). En comparaison avec le parcours non fertilisé (NF), le parcours fertilisé (F) est plus précoce (1 mois), plus productif (3-4 vs. 1 t MS / ha / an) et de valeur nutritive plus élevée. Le troupeau ovin allaitant de race Romane du domaine est conduit en plein air intégral toute l’année. Après la période de mise bas (fin avril) les animaux pâturent pendant environ un mois du parcours F (6 % de la surface totale du parcours) puis du parcours NF. Ainsi, les brebis bénéficient d’une herbe abondante et de bonne qualité en démarrage de lactation. Ensuite, elles pâturent du parcours NF au moment où leurs besoins commencent à diminuer. Sur la base des résultats obtenus par Molénat et al. (2005), et dans le cadre d’une étude portant sur la valorisation des parcours par les ovins allaitants, nous avons mesuré la digestibilité in vivo de parcelles F et NF.

Alimentation | Ovins à viande | Pastoralisme

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière