Tous les textes des 3R

Qualité des produits

Bovins laitiers | Conseil | Fromage | Qualité des produits | Qualité lait

Etude de faisabilité de l’évolution du cahier des charges en AOC fromagère : bilan d’un partenariat entre recherche et profession dans le cas du Saint-Nectaire.

E. JOSIEN (1), P. CHASSARD (2), N. BALLOT (3), J.L. REUILLON (4), J.P. GAREL (5)

(1) Cemagref, " Dynamiques et fonctions des espaces ruraux ", BP 50085, 63172 AUBIERE Cedex

(2) Syndicat du fromage,2 route des Fraux, 63610 BESSE

(3) Pôle fromager AOC Massif Central, 21 rue du château Saint Etienne, 15000 AURILLAC

(4) Institut de l’Elevage, 12 av Marx Dormoy - BP 455 - 63012 CLERMONT-FERRAND

(5) INRA, domaine de Marcenat, 15190 MARCENAT

RESUME

L’étude de l’impact d’une éventuelle modification de conditions de production pour l’AOC Saint Nectaire (avec notamment la suppression de l’ensilage pour l’alimentation des vaches laitières) a été demandée par le Syndicat de défense via le Pôle Fromager A.O.C. Massif Central. L’impact est étudié au niveau des exploitations agricoles mais aussi au niveau du territoire. Sont présentés la démarche et les principaux résultats de cette étude, et également quelques enseignements à tirer du partenariat entre acteurs de la filière et scientifiques lors de ce type de réflexion au niveau d’une AOC. L’étude décrit la diversité des situations face à cette modification des cahiers des charges : effet du contexte pédoclimatique, déterminant quant aux possibilités de réaliser du foin de qualité sauf à passer par l’investissement dans le séchage en grange ; effet des paramètres du système initial (chargement, production par vache). Le passage vers des systèmes "foin" pour les vaches laitières risque d’être assez lourd à supporter pour les plus intensives. Environ 30 % des exploitations peuvent vivre l’évolution du cahier des charges sans aucun changement, alors qu’environ 60 % devront modifier l’outil de production (notamment les bâtiments) mais sans bouleversement du système, et 10 % devront gérer une adaptation de l’ensemble du système de production, soit par agrandissement, soit par investissement dans une installation de séchage en grange. Ces dernières sont en général de plus grosses structures et pèsent donc plus lourd dans la filière en terme de litres de lait. Outre la qualité du dialogue entre partenaires, deux facteurs semblent avoir été essentiels pour la maturation de la réflexion : le transfert régulier des résultats intermédiaires, la séparation des rôles (réaliser une étude objective pour les uns, prendre parti et décider pour les autres).

Bovins laitiers | Conseil | Fromage | Qualité des produits | Qualité lait

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière